mardi 11 juillet 2017

DIORAMA

Une scénographie plus que magique construite sur une chronologie, profusion de pièces d'archives, de silhouette incroyable, l'exposition :"Christian Dior, couturier de rêvecélèbre les 70 ans de la Maison Dior.
Le musée des Arts Décoratifs nous offre une merveilleuse exposition qui nous invite à découvrir l'univers du fondateur (Christian Dior) et des successeur (Yves Saint Laurent; Marc Bohan; Gianfranco Ferré; John Galliano; Raf Simons et Maria Grazia Chiuri).
Émotions,affinités et inspirations sont les maîtres mots de cette exposition, pour la première fois exposer des toiles, des photographies, des documents exclusifs, des objets de mode, plus de 300 robes de haute couture conçues de 1947 (la création du new look) à aujourd'hui.
Les oeuvres accentuent la vision de Christian Dior en étudiant liens qu'il a su tisser entre la couture et les autres formes d'art; qui qui révolutionner la vision de la couture et qui a définit l'ADN de la Maison Dior.

Dior "un nom magique qui comporte ceux de Dieu et or" disait son ami Jean Cocteau


jusqu'au 7 Janvier 2018 aux Arts Décoratifs, à Paris

dimanche 18 juin 2017

Givenchy

Plongez dans la haute couture parisienne.


Des «séparables» de 1952, aux vaporeuses robes de mariée en tulle et dentelle de ses dernières années de création, 80 pièces rendent hommage à un célèbre couturiers du 20e siècle.

Sources d’inspiration diverses, on reconnait l’évocation d’artistes chers au couturier tels Miró, de Staël, Delaunay ou Rothko, mais aussi les fastes du 18e siècle à travers des couleurs profondes, des matières précieuses et des drapés somptueux.

Les pièces présentées donnent la mesure d’un sens aigu de l’élégance et d’une grande culture.

il a habillé une fidèle clientèle cosmopolite, dont Jacqueline Kennedy et Audrey Hepburn, sa muse, égérie, et amie. L'une des premières à avoir cru dans sescréation. Avec sa fameuse robe noir à l'encolure diamanté dans Breakfast at Tiffany's


Issues des archives de la maison Givenchy, des collections des musées européens.

Jusqu'au 31 Décembre 2017, au musée de la dentelle à Calais

mardi 9 mai 2017

Balenciaga, l'oeuvre au noir

En hommage au couturier des couturiers, du grand hall en passant par les ateliers de Bourdelle, cette exposition retrace l'histoire du blanc et du noir avec un grand maître de la mode du XXe siècle.Chez Balenciaga, le noir est plus qu’une couleur c'est une matière vibrante, tour à tour opaque ou transparente, mate ou brillante.Une touche de dentelles, une broderie, de guipure, un épais tombé de velours de soie, ornés de rubans de satin, de perles de jais, de paillettes...Les détailles avaient aussi leur importance.Puisant dans ses racines de l’Espagne folklorique et traditionnelle de son enfance, ce goût de l’épure de ce technicien hors normes avec ses lignes tonneau (1947), ballon (1950), sa célèbre robe-sac (1957) et bien d'autres encore de ses inspirations monacales Dior disait : « Le vêtement était sa religion ».


Jusqu'au 16 Juillet 2017, au musée Bourdelle à Paris
http://www.bourdelle.paris.fr/fr/exposition/balenciaga-loeuvre-au-noir


Cette exposition inaugure la saison espagnole du Palais Galliera qui se poursuivra avec "Habits aux couleurs de l’Espagne" à la Maison Victor Hugo (21 juin - 24 septembre 2017) et se clôturera avec "Mariano Fortuny" au Palais Galliera (4 octobre 2017 - 7 janvier 2018)

vendredi 7 avril 2017

Parole Parole

30 ans. 30 ans que tu es partie, de ton corps parfait, de taille de mannequin, de ton glamour, on garde et gardera de toi une icône de la mode, au look pulpeux, 50's, théâtrale et acidulé. Avez-vous reconnu de qui il s'agissait ? Non ? 

Mais enfin c'est Dalida !!


La garde-robe de cette fameuse chanteuse, aux chansons intemporel, sera exposée avec des pièces inédites, en passant par la Haute Couture jusqu'au Prêt à Porter, de Carven à Loris Azzaro passant Yves Saint Laurent.
Une exposition à voir et à revoir, pour se remplir la tête.



Du  27 avril au 13 août, au  Palais Galeira Paris

dimanche 2 avril 2017

Margiela & Hermès

Pour la première fois, une exposition montre des collections dessinées par le styliste belge Martin Margiela pour la Maison Hermès entre 1997 et 2003. 
C'est un hommage qui sonde les collections de la propre Maison Martin Margiela et celle de Hermès.
Les univers de Martin Margiela, innovation, déstructuré et luxe sont les point de départ de cette exposition.

Depuis le début de la création de sa maison, Martin Margiela est  considéré, comme l’un des stylistes avant-gardistes les plus influents, et ça depuis près d’une décennie.
Avec ses abord conceptuelle de l'apparence,de la vente et de la communication de ses collections il bouleversa et bouleverse toujours notre approche sur la mode et du "gouvernement"  qui régit celle-ci. Grace a lui la vison et la notion d’artisanat, de créateur ont changer considérablement.

Quand Martin Margiela s'installe chez Hermès il crée une vision logique et beau d'un luxe tout a fait contemporain sur douze collections. Les palettes de couleurs sobres et monochromes s'écarte de l'univers et l'image coloré, imaginaires et mystique d'Hermès. Il lui crée une image chic et épuré aux coupe structuré et sobre.

Cette exposition est un émouvant témoignage d'une mode.

Du 31 Mars au 27 Août 2017, au MoMu à Anvers (Belgique)

jeudi 23 mars 2017

1m5s#9

Le goût
Des crêpes, parce que c'est la Chandeleur !! Et que c'est juste trop cool les crêpe 🎠


Le toucher
De cette magnifique doudoune, (le bruit fait sac poubelle mais j’adore !!) Résultat de recherche d'images pour "doudoune zara gris métallisée"(photo Zara)


L'ouïe
Que dire de Soko a part que c'est l'une de mes artiste prefere ? rien d'autres je crois, j'aime son univers et les émotions qu'elle transmet dans ses chansons

L'odorat
De deux petits pots (non c'est pas des confiture!!), Un de crème et un de gommage. Odeur fraise tagada !! 🍓👌


La vue
D'un coeur brisé, brisé par un je ne sais quoi qui répend de la morosité💔