vendredi 30 décembre 2016

Les 17 commandements

Voici mes 17 commandements (ou résolutions comme vous voulez ☺) pour cette nouvelle année qui est 2017 (LOL , sans blague?!)


1- Les slims et les skinny tu arrêteras (ou presque)
2- Chinoiserie à acquérir tu penseras
3- Mix and match tu adopteras
4- Léopard tu adopteras
5- Au moindre prétexte à dévoiler tes épaules tu commenceras
6- Ton pyjama en extérieur tu mettras 
7- Bomber et veste en mode oversize tu continueras
8- Les volants tu consommeras
9- Nouvelles matières tu essayeras
10- Les sequins et paillettes continueront de briller 
11- T-shirt a slogan tu adopteras
12- Se contenir tu ne feras plus
13- Ta bandes tu trouveras
14- Un crush/un jour (on parle de mode bien sûr !!)
15- Ongles manucurer a la perfection tu oras
16- Dans tes écouteurs, ta musique tu mettras
et enfin 
17- Afin de fuir l'air pollué une pause bien méritée tu prendras 

Voila, Voila, et bonne année ☺

lundi 12 décembre 2016

vendredi 2 décembre 2016

1mois5sens#6

La vue
La vue de cette paire de sneakers est sublime, avec ces paillettes qui pourras égayer notre hiver ennuyeux.
L'ouïe

Le toucher
Avec cette petite boule de poils (oui c'est ma noiraude).


L'odorat et Le goût
Un avant gout de Noël, avec un bon chocolat viennois saupoudré de cannelle. 

jeudi 1 décembre 2016

1,2,3 mode...

Le marché des mode arrive  le premier week-end de Décembre, donc c'est ce week-end !!!
Prépare vous pour des achats de Noël, à l'ENSAIT de Roubaix.
Bon courage pour braver le froid :)

¡ SCANDALE !

Sur un large choix de vêtements et d’accessoires de mode caractéristique de mode ainsi qu'une foule de portraits, caricatures, de publicités et de petits objets.
Cette exposition explore les libertés et les infractions faites à la norme vestimentaire, aux valeurs et aux codes moraux du XIVe siècle jusqu'à aujourd'hui.

C'est donc l'histoire de la mode à travers celles des cours royales, de la rue et des magazines.



Lhistoire de la mode et du costume est rythmée de nombreuses « icônes » : rhingrave, robe volante, robe chemise, chemise à la grecque, pantalon féminin, jupe pour hommes, smoking pour femmes, mini-jupe, « baggy », « blue jean », pour ne citer que quelques exemples.
Devenus tous emblématiques de la mode d’un instant, ces vêtements ont toutefois marqué une rupture, provoquant à leur apparition de virulentes critiques, voire des interdictions. Parce qu’ils étaient trop courts ou trop longs, trop ajustés ou trop amples, trop impudiques ou trop couvrants, trop féminins pour un homme, trop masculins pour une femme, etc., ces habits ont transgressé l’ordre établi.
Les condamnations renvoient tantôt à la forme de l’habit, qui ne doit ni déformer le corps ni souligner les contours de celui-ci, tantôt à l’identité sexuelle du vêtement et de son porteur, ou encore aux circonstances qui imposent une tenue et en bannissent une autre.
À l’appui d’un éventaire choisi de vêtements et d’accessoires de mode caractéristiques, de portraits, de caricatures, de publicités et d’une foule de petits objets, l’exposition propose d’explorer les prises de libertés et leurs infractions faites à la norme vestimentaire, aux codes et aux valeurs morales du XIVe siècle jusqu’à nos jours à travers la longue histoire de la mode – celle des cours royales, de la rue et des magazines.
http://www.lesartsdecoratifs.fr