mardi 9 mai 2017

Balenciaga, l'oeuvre au noir

En hommage au couturier des couturiers, du grand hall en passant par les ateliers de Bourdelle, cette exposition retrace l'histoire du blanc et du noir avec un grand maître de la mode du XXe siècle.Chez Balenciaga, le noir est plus qu’une couleur c'est une matière vibrante, tour à tour opaque ou transparente, mate ou brillante.Une touche de dentelles, une broderie, de guipure, un épais tombé de velours de soie, ornés de rubans de satin, de perles de jais, de paillettes...Les détailles avaient aussi leur importance.Puisant dans ses racines de l’Espagne folklorique et traditionnelle de son enfance, ce goût de l’épure de ce technicien hors normes avec ses lignes tonneau (1947), ballon (1950), sa célèbre robe-sac (1957) et bien d'autres encore de ses inspirations monacales Dior disait : « Le vêtement était sa religion ».


Jusqu'au 16 Juillet 2017, au musée Bourdelle à Paris
http://www.bourdelle.paris.fr/fr/exposition/balenciaga-loeuvre-au-noir


Cette exposition inaugure la saison espagnole du Palais Galliera qui se poursuivra avec "Habits aux couleurs de l’Espagne" à la Maison Victor Hugo (21 juin - 24 septembre 2017) et se clôturera avec "Mariano Fortuny" au Palais Galliera (4 octobre 2017 - 7 janvier 2018)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire